Historique

 

1966
Création d’un Sivom (syndicat intercommunal à vocation multiple), à la demande des communes de Cavalaire-sur-Mer et de La Croix Valmer, pour l’assainissement collectif des eaux usées.

1974
Adhésion de la commune de Rayol-Canadel-sur-Mer et création de la compétence "traitement des ordures ménagères".

1977
Construction d’une unité de traitement des ordures ménagères, afin de régler le problème de mise en décharge des déchets par leur incinération.

1980
Mise en service par le Sivom du littoral des Maures de la deuxième station d’épuration physico-chimique de tout le littoral français.

1985
Attribution de deux nouvelles compétences : le nettoyage mécanique des plages et l’entretien de la forêt, à savoir l’étude et la réalisation de plans de débroussaillement et d’aménagements forestiers.

1990
Transformation du Sivom en syndicat à compétences optionnelles et changement de sa dénomination en "Sivom du littoral des Maures".

1993
Création de deux nouvelles compétences déléguées par Cavalaire-sur-Mer et La Croix Valmer, afin de renforcer leur coopération : "le développement économique" et "l’aménagement de l’espace".

1996
Mise en place de la compétence "Observatoire marin", déléguée par les trois communes du Sivom : Cavalaire-sur-Mer, La Croix Valmer et Rayol-Canadel-sur-Mer.

1998
Adhésion de la commune de Ramatuelle au Sivom du littoral des Maures pour sa compétence "Observatoire marin".

1999
Suppression de la compétence "traitement des déchets ménagers" et fermeture définitive de l’usine d’incinération des ordures ménagères.
Création de la compétence "broyage des déchets verts".

2005
Suppression des deux compétences créées en 1993.

2006
Extension et mise aux normes de la station d’épuration intercommunale.

2008
Création de la compétence "transport", afin de gérer le développement du transport de déchets (hors ordures ménagères).

2009
Signature d’une convention, afin que Cavalaire et La Croix Valmer puissent confier leur mission d’obligation légale de débroussaillement au Sivom (les Maires conservant cependant leur pouvoir de police dans ce domaine).

2010
Réalisation de travaux de rénovation et d’extension des locaux du Sivom, qui répondent dorénavant aux dernières normes environnementales BBC (bâtiment basse consommation).

2012 
Le Sivom exerce six compétences optionnelles et ses activités concernent plus de 13 000 habitants permanents ainsi que de très nombreux estivants.

2013
La Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez, qui regroupe les douze communes du territoire, est créée le 1er janvier. Toutes les compétences du Sivom du littoral des Maures y sont transférées, exceptés le "Traitement des eaux usées" et le "Nettoyage des plages".