Valorisation des rejets

L'eau

L'eau traitée est rejetée dans la baie de Cavalaire, à une profondeur de 38 mètres et à une distance de 1450 mètres du rivage. Elle n'est pas potable, mais est toutefois très satisfaisante pour l'écosystème marin conformément aux normes en vigueur. Elle reprend ainsi, sans danger pour la faune et la flore, son cycle naturel.

De plus et afin de réduire l'utilisation de l'eau potable, une partie de l'eau traitée est réutilisée pour le rinçage des centrifugeuses, les préparations des réactifs et l'arrosage des espaces verts de la station d'épuration. Et un projet à plus grande échelle de valorisation des eaux usées sera opérationel en 2012 (cliquez ici pour en savoir plus).

Les boues

Le Sivom du littoral des Maures poursuit la valorisation des boues d'épuration engagée depuis 2009. Celles-ci sont transportées dans des centres agréés pour le compostage et l’épandage de ces matières.

La valorisation des boues est fortement prise en compte dans le calcul de la prime d'épuration versée tous les ans par l'Agence de l'Eau. Une prime de 230 000 euros vient d'être accordée au Sivom du littoral des Maures pour l'année 2009.

Pour en savoir plus, consultez les documents de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse ci-dessous :
Rapport sur la qualité des boues d’épuration urbaines recyclées - 2000 / 2010
Boues des stations d'épuration urbaines - 2010
Questions / réponses sur la politique de "compostage de boues" de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerrannée et Corse

 

Préparation à la chaux Centre de compostage des boues d'épuration
Préparation de réactif à la chaux avec de l'eau traitée
Centre de compostage des boues d'épuration