Traitement des eaux usées


Prétraitements

Les prétraitements ont pour objectif d’éliminer les éléments les plus grossiers, qui sont susceptibles de gêner les traitements ultérieurs et d’endommager les équipements :

  • cailloux (piégeage à cailloux qui transitent dans les réseaux lors d’épisodes pluvieux)
  • déchets volumineux (dégrillage fin pour retenir les déchets d’une taille supérieure à 3 mm)
  • sables et graviers (dessablage)
  • graisses et huiles (dégraissage par traitement biologique et déshuilage).


Traitement primaire : Traitement physico-chimique avec adjonction de réactifs : chlorure ferrique, chaux, polymère anionique et décantation lamellaire.

Les stations physico-chimiques sont adaptées aux contextes touristiques saisonniers où les variations de charges polluantes peuvent être très brutales sur une courte période. Ce traitement primaire permet d’enlever jusqu’à 90 % des matières en suspension.

Traitement secondaire : Traitement biologique avec nitrification

Il faut ensuite réaliser l’épuration biologique des eaux. Les filières biologiques aérobies font appel aux micro-organismes présents dans le milieu naturel pour dégrader la pollution (phénomène d’auto-épuration du milieu). Les bactéries aérobies dégradent rapidement par voie oxydative les composés organiques contaminant l’eau.

Ce traitement secondaire permet d’enlever jusqu’à 80 % des micropolluants : médicaments, produits de soins corporels, détergents, pesticides... A noter qu'un projet est à l'étude pour la mise en place future d'un traitement tertiaire qui éliminerait quant à lui plus de 95% de ces micropolluants (cliquez ici pour en savoir plus).

Bassin tampon

Créé en 2006 lors de l’extension et de la mise aux normes de la station d’épuration, le bassin tampon permet d’absorber les pointes en période sèche (lorsque la fréquentation touristique est la plus haute) et surtout en période pluvieuse.
Ce bassin a une capacité de stockage de 3 000 m
3.

 

Traitement des eaux usées
Vue intérieure du bassin tampon
 Bassin de décantation
 Vue intérieure du bassin tampon

 

Cliquez ici pour consulter le bilan de conformité des performances pour l'année 2010